dimanche, octobre 17, 2021
A la unesportSPORTS

Boxe : Bilan des JO

Durant les Jeux Olympiques de Tokyo de cette année, la boxe française en a vraiment pris un coup. En effet, durant les JO de Rio, la France a raflé six médailles et cette année, c’est la déception totale au niveau des boxeurs français, car ce rendez-vous à Tokyo n’a pas vraiment été une réussite. C’est un bilan négatif pour les combattants lors des JO de Tokyo.

De la gloire à la décadence

On se rappelle tous des six médailles obtenues par les Français durant les Jeux Olympiques de Rio, en 2016. Parmi ces six médailles, il y avait deux en or : celle de Tony Yoka et d’Estelle Mossely. À leur retour du Brésil, la « Team Solide » a été accueilli en triomphe. C’était un moment de gloire pour la boxe française.

Cependant, durant les Jeux Olympiques de Tokyo, quand tout le monde espérait de meilleurs résultats, les bleus sont retournés en France sans décrocher aucune médaille. Ce fut la déception pour tout le monde. La disqualification qui crée une polémique de Mourad Aliev, l’élimination de Sofiane Oumiha… ce sont tous des événements qui ont causé de l’amertume chez les fans du Noble Art Français. Le manager Jhon Dovi parle même de machination qui vise à discréditer la boxe française.

À Tokyo, la France n’a été représentée que par 5 boxeurs. Le Président de la Fédération française de Boxe a expliqué que la COVID-19 a eu un impact sur ce chiffre, car à Rio, il y avait trois tournois d’élimination alors qu’à Tokyo, il n’y en avait qu’un seul. 

Mourad Aliev : une disqualification qui fait du bruit

Mourad Aliev (+91 kg) est en quart de final contre le Britannique Fraser Clarke quand soudain, l’arbitre le disqualifie. La raison ? Selon les juges, Mourad Aliev aurait blessé son adversaire avec des coups de tête. Une décision arbitrale qui lui est restée en travers de la gorge, car en signe de protestation, le boxeur est resté plus de 40 minutes sur le ring. 

Après révision du match, les juges ont admis que ce ne sont pas les coups de tête qui ont blessé Clarke, mais bien les coups de poing. Toutefois, le mal est déjà fait. Un recours a été déposé par le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) auprès de la TAS (Tribunal Arbitral du Sport). Cette requête a été toutefois rejetée par cette institution. C’est une erreur d’arbitrage qui a coûté cher à la boxe française. 

Sofiane Oumiha éliminé par décision d’arbitre

Sofiane Oumiha (-63 kg) est médaillé d’argent durant les Jeux Olympiques de Rio, en 2016. Son entrée sur le ring a été attendue de tous. Lui-même avait l’espoir de remporter la médaille d’or durant les JO de Tokyo. Cependant, ses espoirs sont réduits en cendres dès la huitième de finale. Lors de son combat contre l’américain Keyshawn Davis, il reçoit un coup au second round. À l’issue de cette frappe, l’arbitre juge qu’il n’était plus capable de continuer le combat et l’élimine. Cet arrêt prématuré a suscité beaucoup d’étonnement de la part des Français. Ce fut un autre coup de tonnerre qui s’abat sur la boxe française durant ces JO de Tokyo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .