ActualitésAlbumsStreet N'Musique

Piratage, Björk sort son album précipitamment



Après Madonna, c’est au tour d’une autre célébrité du monde artistique, de voir certains titres de son futur album fuiter sur internet.

Alors que son album « Vulnicura » était prévu pour une sortie au mois de mars, la découverte de plusieurs de ses titres sur des plateformes de téléchargement illégal  va obliger l’islandaise Björk à revoir sa position. Ainsi depuis mercredi après-midi, l’album est disponible sur les sites nationaux Itunes de plusieurs pays dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Danemark, l’Italie … la France faisant exception pour le moment.



Elle espère ainsi limiter les dégâts liés au piratage et inciter les fans à acheter l’album, plutôt qu’impatients, à le récupérer sur des sites pirates.

En agissant de manière précipitée, il s’agit d’une sacré prise de risque pour une chanteuse aujourd’hui plus médiatique que vendeuse de disques.

Et que retrouve-ton dans ce nouvel opus ? 9 titres dont 6 réalisés par le DJ producteur Vénézuélien  Arca, qui a travaillé avec Kanye West et FKA Twigs. Au niveau du mixage, Björk a également collaboré avec le producteur et musicien britannique The Haxan Cloak.

Selon la chanteuse, « Vulnicura » serait comme « un album de rupture avec une chronologie émotionnelle plutôt exacte : trois chansons avant la rupture, trois chansons après ».

Contrairement à son précédent « Biophilia » qui se voulait complètement novateur et interactif, avec des expérimentations faites dans des écoles scandinaves dans le cadre de programme d’éducation et l’intégration de l’application dans la collection permanente du MoMA de New-York (Musée d’art moderne de New-York), « Vulnicura » est finalement beaucoup plus classique.

Celui-ci raconte ce qu’il peut arriver à une personne à la fin d’une relation, avec ses tiraillements, ses questionnements et la guérison au bout.

Pendant ce temps, il semblerait que le Lahav 433 équivalent israélien du FBI dans le cybercrime ait mis la main sur le hacker qui aurait été responsable de la diffusion de plusieurs chansons de la chanteuse Madonna. Cet ancien participant à une émission de radio-crochet israélienne serait également parvenu à pénétrer les ordinateurs personnels de plusieurs artistes internationaux.  Voilà une nouvelle qui devrait calmer la madone des platines.