ActualitésSociété

Les requins pètent un câble



Afin de faire transiter les quantités gigantesques de données liées à l’Internet entre les continents, des énormes câbles en fibre optique ont été mis en place au fond des océans. Ces câbles intriguent les poissons et en particulier les requins qui ont tendance à fendre la coque protectrice par leurs morsures, permettant à l’eau de mer de s’infiltrer et générant des pannes.



Pour pallier à ce problème, Google en particulier envisage d’utiliser du Kevlar comme protection, plus résistant et plus durable dans le temps, pour son nouveau câble qui reliera les Etats-Unis au Japon, distants de 9 000 km. Composé de ce nouveau matériau, celui-ci permettra le transfert des données à des vitesses hallucinantes, de l’ordre du 60 térabits par seconde. 300 millions de dollars ont été posé sur la table par Google pour financer cette opération.

Photo : REUTERS / Jorge Silva