ActualitésSports collectifsSports motorisésStreet Xtreme

Le Mans vibre au rythme des 24 heures



Evénement le plus important en France en terme de compétitions automobiles et la plus ancienne épreuve sportive, c’est dignement que la ville du Mans a décidé d’accueillir cette 82ème édition des 24 heures, avec de nombreuses festivités qui ont déjà démarré.



Concerts, parade de véhicules anciens et actuels, dédicaces de pilotes, essais libres et qualificatifs mercredi et jeudi, fête foraine, stands ouverts vendredi pour découvrir les coulisses, tout a été fait pour plaire aux 150 000 spectateurs curieux ou passionnés qui sont attendus.

Mais le point le plus important, ce sera le top départ donné à 55 véhicules par Fernando Alonso, double champion du monde de Formule 1, samedi 14 juin, à 15 h 00.

Cette année sera marquée par le grand retour de Porsche et sa 919 Hybrid et des coureurs de renom. Un trublion qui pourrait gêner les deux grands constructeurs que sont Toyota et Audi, régnant en maitre depuis deux ans.

Ces 24 heures lancent également un tout nouveau règlement technique, laissant plus de liberté aux constructeurs pour proposer des modèles très innovants : V6 4 litres turbo diesel pour l’Audi R18 e-tron Quattro, V8 3,7 essence atmosphérique pour la Toyota TS040 et V4 2 litres turbo essence pour la Porsche 919 Hybrid.

Parmi les pilotes, on retrouvera le Brésilien Lucas di Grassi, à bord d’une Audi et Mark Webber, l’ex-pilote Red Bull, au volant d’une Porsche.

De nombreux véhicules seront engagés dans les différentes catégories (LMP1, LMP2 et GTE Pro ou GTEAm).

Enfin, clin d’œil à la coupe du monde de football, l’ancien gardien des bleus de 1988, Fabien Barthez, participera au volant d’une Ferrari dans la catégorie GTE-Am.

Photo : AFP / Jean-François Monier