ActualitésInterviewsInterviews

Interview : Elodie Ortisset



STREET N’ SPORTS : Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
ELODIE ORTISSET : Modèle professionnelle freelance Us / Canada / France. Ancienne responsable de communication IFAC Midi- Pyrénées. Designer Graphic CreemMagazine. Photographe. Et directrice artistique.
J’ai embrassé l’art à l’âge de 6 ans, rêvant d’être cette artiste multitâche. Le domaine créatif n’est pas qu’un métier c’est une passion, mon don. Bien que native de Montauban, mon esprit s’est toujours accès sur les Usa. Qu’il s’agisse de culture, d’art ou de mode, je suis fascinée par ce melting-pot.
Dès lors, je me suis efforcée d’égaler le niveau des meilleurs, afin de maîtriser tout type de support en termes de communication, publicité et marketing.
Mon rêve, suivre les traces des plus grands directeurs de création, tel que Kimora Lee Simons ou, Karl Lagarfeld. C’est une des raisons pour lesquels, la montalbanaise de bientôt 24 ans, s’est lancée dans l’aventure Secret Story 8.
Je suis très marquée par mon emploi en tant qu’éducatrice en Z.E.P, c’est pourquoi j’ai souhaité révéler mon tabou : J’ai été abandonnée à la naissance. J’ai été élevée par des parents formidables. J’ai été victime d’un certain nombre d’injustices, tout au long de ma vie. Ma passion et mon amour de ce monde, font que je suis là devant vous. Je souhaite plus que tout transmettre un message positif aux personnes suivant cette émission. J’espère qu’il sera perçu et, redonnera espoir, à celles et ceux qui par désespoir, baissent les bras.
Je ne sais pas d’où je viens, mais je sais où je vais ! L’amour a donné un sens à ma vie !
Voilà, ça c’est moi, une passionnée, un brin déjantée :))



SNS : Nous avons vu que tu avais un nouvel objectif personnel, celui de retrouver ta mère biologique … Ayant participé Secret Story, n’est-ce pas un tremplin pour faciliter tes recherches ?
EO : J’ai pensé que cela serait un petit coup de pouce de la vie … Et finalement rien. Je prends cette absence comme un refus. Cependant, Secret Story n’a fait que renforcer les liens très forts avec ma mère adoptive.

SNS : Est-ce une des raisons pour laquelle tu as voulu participer à Secret Story ?
EO : J’ai participé à secret pour un tas de raison, mais celle qui me tient le plus à cœur, c’est la transmission de mon message ! Les mecs regardez, je suis dans vos écrans ! T’as des balafres, des blessures … ne baisse pas les bras ! Regarde, je suis là dans ton salon et je suis l’exemple même que tout est possible, en dépit du fait que la vie ne soit pas un long fleuve tranquille !

SNS : Peux-tu nous parler de ton aventure même si elle n’a durée seulement que 3 semaines ?
EO : Cette aventure, qui a duré un mois (3 de jeux, et une semaine d’enfermement), représente un tournant dans ma vie. Moi, Elodie, j’ai enfin tombé le masque, j’ai enfin révélé mon tabou, mon secret ! Je me suis révélé, non pas professionnellement, mais en tant que femme. Et ce n’est qu’un début ! J’y ai rencontré des personnes fabuleuses, notamment Steph et Iliess, avec qui j’échange régulièrement !

SNS : On doit surement t’arrêter dans les rues pour des photos ou autres. Ta vie prend t’elle un nouveau tournant ?
EO : Ma vie ?!!! Je n’en ai plus ^^ Entre mon travail, mes projets, et tout le reste, c’est très compliqué, mes journées oscillent entre du 17 h 00 / 20 h 00 ! Les gens sont supers, je suis interloquée, chaque jour ! Des quadras au petit bouchons, je ne sais quoi dire, or mis un gros : I LOVE YOU DE DINGUE ! Les gens sont Fab !

SNS : Qui voyais-tu gagnant(e) de cette saison 8 ? Pourquoi ?
EO : Je soutenais Mams, hélas elle n’a pas gagnée ! Nath représentait l’équilibre de cette maison ! Et puis, soyons honnête c’est la plus grande joueuse toutes saisons confondues !

SNS : Que fais-tu depuis que tu es sortie de la maison ?
EO : Pleins de choses, pleins d’actualité à venir, que je ne peux pas divulguer, pour l’instant ! Je te dirais simplement que je suis toujours sur de l’évènementiel, du créatif, et que je bosse ma gamme de design pour enfant  » les caprices d’Elodie  »

SNS : Aimerais-tu participer à la prochaine saison des anges de la télé réalité ? Si oui, quel serait ton projet professionnel ?
EO : Pourquoi pas ! J’y développerais ma gamme pour enfants 🙂

SNS : La télé réalité est d’un point de vue extérieur vivement critiquée. Toi qui l’a pleinement vécue, peux-tu nous dire ce que tu as ressenti dans ce programme et le conseillerais-tu aux gens ? Et Pourquoi ?
EO : Je faisais partie de ces septiques, qui estimaient que la télé réalité, c’était dépassé, low cost and co ! Et puis grande surprise ! C’est super ! Endemol nous accompagne, avant pendant, et surtout après ! Rares sont les boites de production qui se préoccupent de leurs candidat, Endemol le fait. La télévision facilite l’accès et ouvre énormément de portes, à condition de rester humble et censé … Ce n’est pas le cas de tous les candidats !!!
Je le conseillerais oui et non. C’est un milieu très dur. Votre vie change du tout au tout ! J’espère que les programmes français évolueront et proposeront des concepts a la Made In Chelsea !

SNS : Pour finir un petit mot pour nos lecteurs ?
EO : Je file me coucher, il est 1 h 22 ! Je vous embrasse ! I LOVE YOU DE DIIIIIINNNGUUUEEEE ! Et n’oubliez pas, « votre vie est une édition limitée ».