ActualitésInterviewsInterviewsStreet N'Lifestyle

Interview : David T



STREET N’ SPORTS : Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
DAVID T :
Je m’appelle David, j’ai 23 ans, je suis originaire de Vitré en Bretagne. J’aime beaucoup le monde de la mode, le sport que j’ai beaucoup pratiqué jusqu’à aujourd’hui (judo ceinture noire, football, danse hip-hop, course à pied, musculation-fitness…) et qui me procure un bien fou car j’ai cette volonté de toujours vouloir dépasser mes limites. J’essaye aussi d’avoir la meilleure hygiène de vie possible car c’est important pour moi. Voyager est une autre de mes passions et j’ai eu la chance de visiter des pays comme l’Inde, l’Australie, le Maroc ou encore les Etats-Unis. Aucune expérience n’égale celle d’aller dans un pays qui nous est inconnu pour y découvrir sa culture, rencontrer des gens avec un état d’esprit et une vision des choses qui diffère. Je rêve d’ailleurs de faire un jour un tour du monde.



SNS : Peux-tu nous parler de cette passion pour le mannequinat ? Comment elle est arrivée dans ta vie ?
DT : Cette passion pour le monde de la mode (plus que le mannequinat, je dirais), je l’ai acquise probablement durant mes années en tant qu’étudiant, c’est-à-dire après le bac) et il me semble que cette attirance pour ce milieu s’est accentuée d’année en année jusqu’à aujourd’hui. En effet, je suis relativement attentif à l’image que je renvoie, j’essaye donc de prendre un minimum soin de moi et de ma tenue vestimentaire. De par certaines expériences, j’ai pu découvrir les collections de certains créateurs (et notamment Thomas Demess, un créateur qui a sa propre boutique sur Paris (www.thomasdemess.com/fr) pour qui j’ai pris part à un Fashion Street Show à Paris et dont chaque collection est vraiment impressionnante !). J’admire vraiment le travail et la créativité de ces personnes.

SNS : Comptes-tu en faire ton métier ou fais-tu ça pour le plaisir ?
DT : Etant conscient de la difficulté à faire carrière dans ce milieu, et par la même occasion de ma taille insuffisante pour défiler en tant que mannequin, je prends davantage cette occupation comme un « loisir ». Je fais donc plus cela pour le plaisir, chaque shooting étant un moment d’échange et de complicité avec le ou la photographe ! Il est d’ailleurs rare, lorsque je participe à un shooting, que je n’ai pas un fou rire ou de bons délires !

SNS : Quels sont tes souhaits/ tes projets en tant que mannequin sur le court, moyen et long terme ?
DT : Mon seul souhait dans ce milieu est éventuellement d’entrer en agence de modèle, pourquoi pas bientôt ! Mais je suis conscient qu’étant encore étudiant, je n’ai pas énormément de temps à donner à cette activité que je considère comme secondaire. Je n’ai pas de projets à moyen/long terme si ce n’est de continuer tant que j’apprécie cette activité de modèle.

SNS : Quels sont les photos dont tu es à ce jour le plus fier ?
DT : Il y a deux photographes que je recommande à chaque fois que l’on me pose la question. Il s’agit de Guillaume Longuet aka L.G. Photos, qui est pour moi un photographe qui mériterait d’être davantage reconnu au vu de la qualité de son travail. Il est basé à Lille, dans le Nord Pas de Calais et Marleyne Photographies qui tout comme Guillaume fait un excellent travail et avec qui il ne se passe pas un seul shooting sans fou-rire. Elle est basée à coté de Rennes, en Bretagne.

Marleyne1

Guillaume4

SNS : Avec qui souhaiterais-tu travailler si tu en avais la possibilité ?
DT : Je n’ai pas de photographe ou marque avec qui j’aimerais travailler en priorité. Comme je l’ai dit, mon activité de modèle est surtout pour moi un loisir et donc j’étudie toutes les opportunités qui s’offrent à moi.

SNS :  As-tu un modèle (un nom) dont tu admires particulièrement la carrière de mannequin ? Si oui, pourquoi
DT : J’aime beaucoup Baptiste Giabiconi. C’est un très grand mannequin qui a eu la chance de défiler et poser pour de grandes maisons de luxe telles que Chanel ou Giorgio Armani et d’apparaître de nombreuses fois dans des magazines internationaux comme Vogue. C’est vraiment impressionnant !

Guillaume3

SNS : Que fais-tu à part ça ? Tu étudies ?
DT : En effet, comme je l’ai mentionné précédemment, je suis actuellement en deuxième année de Master « Executive International Management », à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Lille. C’est une formation d’une année en Management International, où tous les cours sont en anglais et au sein de laquelle se retrouvent des étudiants du monde entier. Cette année, par exemple, j’ai comme camarades de classe des Russes, Grecs, Tchèques, Brésiliennes, Marocains, Finlandais, Allemandes… Le contenu de la formation est vraiment très intéressant et enrichissant. Cela va donc m’amener à voyager encore plus, du moins je l’espère ! Je souhaite après cette dernière année d’étude et un stage en Inde d’une durée de 6 mois, pouvoir effectuer un VIE (Volontariat International en Entreprise) dans une entreprise française à l’étranger.

SNS : Pour finir un dernier mot pour nos lecteurs ?
DT : Et bien, j’espère que vous avez apprécié cette interview et qu’elle a suscité votre curiosité et l’envie d’aller faire un tour sur ma page Facebook https://www.facebook.com/davidtmodel. N’hésitez pas à aller « aimer » ce qui vous plait et à laisser des commentaires sur ce qui vous plait, déplait, interpelle. Je suis ouvert à la critique positive comme négative, c’est comme cela que l’on avance ! Et enfin, pour finir, je souhaitais vous dire que si vous avez une ou plusieurs passion(s), surtout, allez-y foncez, croyez en vous! « The sky is the limit » !

Photos : Marleyne Photography / L.G. Photos