A la UneAlbumsStreet N'Musique

« Général Indigo » de Pierpoljak, le regard de la rédaction



Le patron français du reggae revient sur le devant de la scène avec un dixième et nouvel album intitulé « Général Indigo », 5 après « Légendaire Sérénade ». A la rédaction de Street N’Sports, on l’a écouté et on n’a pas été déçu. « Général Indigo » est un album de très grande qualité.

Pour sa réalisation, l’artiste s’est appuyé sur TnT, Bost&Bim, Kubix et Manu Digital, de très bons musiciens et a enregistré son album à Paris. Il a également bénéficié des sublimes chœurs de Dominique Larose.



Dès l’ouverture avec « une épée suspendue », on est transporté par la musique. A travers ce titre, Pierpoljak rappelle également que même si l’épée de Damocles qui est au-dessus de nos têtes peut faire un peu peur, il y a toujours moyen de faire bouger les choses et « qu’il n’y a pas de problème sans solution, ni changement sans révolution ». En point de mire, il y a la liberté avant tout.

Avec son album « Général Indigo », le chanteur ose traiter de sujets sérieux et dénoncer certains aspects de notre société comme la précarité avec « Puta Vida Loca » ou encore la garde alternée avec « Papa du Week-End ». Cet aspect de la vie le touche d’ailleurs particulièrement.

Il aborde également le sujet sensible de la consommation de cannabis dans « Pour moi c’est déjà légalisé » dont la question de la dépénalisation fait toujours autant débat en France.

Pierpoljak est un artiste entier et vrai, révolté par les dérives de notre monde comme lorsqu’il voit l’état de la terre et de la société par les yeux du protagoniste de l’histoire de « Sérieux merdier ».

« Général Indigo », c’est aussi des moments mélancoliques où  Pierpoljak se penche sur nous avec « Le reflet dans le miroir » et toutes ses années passées que l’on n’ose pas toujours regarder ou encore lorsqu’il décrit l’ennui et la tristesse du parisien qui vit l’« Automne à Paris » et qui ne rêve que d’un ailleurs.

Malgré cela avec « Rub a Dub music » ou encore « Amusons-nous », Pierpoljak nous invite à garder notre optimisme et à oublier les journées de merde en faisant la fête … en continuant à chanter.

A noter que Pierpoljak sera en concert le vendredi 13 mars 2015 au Divan du Monde.

Tracklist :

1- Une Epée Suspendue
2- Pour Moi C’est Déjà Légalisé
3- Puta Vida Loca
4- Keep On Dada
5- Papa Du Week-End
6- Amusons-nous
7- Un Homme Malheureux
8- Sérieux Merdier
9- Le Reflet Dans Le Miroir
10- Rub A Dub Music
11- Je Te Tuerai
12- Automne A Paris