lundi, janvier 18, 2021
ModeStreet N' Lifestyle

Tout savoir sur la Snapback

La casquette la plus populaire au monde, c’est bien évidemment la snapback. Bien sûr, vous connaissez certainement la casquette trucker, la casquette curve, ou encore la casquette gavroche. Mais celle qui a marqué des générations de sportifs et d’amateurs de mode urbaine, c’est cette fameuse casquette à visière plate. Comment reconnaît-on ce modèle ? Et surtout, quelle est son histoire ? Poursuivez votre lecture, pour en savoir un peu plus concernant cet accessoire de mode incontournable.

La casquette snapback : c’est quoi exactement ?

La casquette snapback est aisément reconnaissable. D’une part, elle possède un système de réglage bien distinctif : il s’agit d’une languette en plastique, permettant d’ajuster cet accessoire à la taille souhaitée. D’ailleurs, en anglais, « snapback » est le nom de ce système de réglage. En outre, la casquette snapback se caractérise par sa partie frontale, qui est bombée. Il ne s’agit pas d’un accessoire épousant les formes du crâne, comme c’est le cas de la casquette curve ou « dad cap ». Enfin, la visière plate est aussi typique de ce couvre-chef, même si l’on retrouve certaines snapback avec la visière courbée.

La casquette snapback : la toute première casquette de baseball

C’est dans les années 1930 qu’est inventée la toute première casquette de baseball : le modèle snapback. À l’époque, les casquettes les plus populaires sont les modèles gavroches ou les casquettes plates. Mais ces accessoires ne convenaient pas aux sportifs, et notamment aux joueurs de baseball, qui avaient besoin d’une excellente protection contre le soleil. La casquette snapback naît de ce constat, et c’est Babe Ruth qui la popularise. Babe Ruth est une légende du baseball américain. Or, ce joueur ne se séparait jamais de sa fidèle snapback. C’est alors que les fans de cette discipline s’en sont emparés.

Jusque dans les années 1980, la casquette snapback va être portée par les sportifs. Mais, comme nous le verrons un peu plus tard, dans les années 80, une autre communauté va s’intéresser à cet accessoire.

New Era a popularisé la casquette snapback

Vous connaissez sans aucun doute la marque New Era, n’est-ce pas ? Eh bien, sachez qu’elle a grandement participé à faire connaître la snapback. En effet, c’est elle qui lui apporte ses premières innovations, comme le bandeau absorbant ou un système de couture plus confortable. D’ailleurs, dans les années 1940, New Era devient le fournisseur officiel de casquettes des équipes de baseball professionnelles. Mais ce n’est que dans les années 1970 qu’elle commercialise ses premières casquettes snapback pour le grand public.

Dans les années 1980, la snapback séduit les rappeurs et les artistes

La casquette snapback commence à séduire de très nombreuses communautés, et notamment les amateurs de musique urbaine. Il suffit de visionner les clips diffusés entre les années 1980 et 1990 pour s’en rendre compte : dans ces vidéos, tous les rappeurs portent la célèbre snapback. Cet accessoire devient alors de plus en plus populaire, et d’autres artistes de l’univers urbain s’en emparent. Bientôt, tout le monde ne jure que par la casquette snapback, en tout cas aux États-Unis.

La casquette snapback : un accessoire mode qui se réinvente

Aujourd’hui, la casquette snapback est une véritable référence en matière de mode. D’ailleurs, les grands créateurs comme les marques de prêt-à-porter ont imaginé leur propre modèle. C’est donc pour cette raison que l’on retrouve la snapback dans une incroyable diversité de couleurs et de motifs. Peu importe votre style, vous trouverez forcément le modèle qui vous correspond.

La casquette snapback : qui peut la porter ?

Comme nous l’avons dit précédemment, une snapback est une casquette à visière plate. De plus, sa partie frontale est bombée. De ce fait, elle s’accorde parfaitement avec un visage large ou rond. En revanche, nous déconseillons la snapback aux personnes qui ont un visage fin ou long.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.