dimanche, juin 20, 2021
FitnessStreet Workout

Le syndrome des loges, qu’est ce que c’est ?

Le syndrome des loges est une augmentation excessive de la pression intratissulaire dans une ou plusieurs loges. Il entraîne des douleurs insupportables dans la zone touchée et peut même conduire à l’arrêt du sport. À l’heure actuelle, cette affection est encore peu connue par les médecins et est dans ce cas sous-diagnostiquée. Pourtant, si elle est diagnostiquée à temps, il est possible de régler définitivement le problème grâce à une intervention chirurgicale.   

Définition de syndrome des loges

Avant de définir ce qu’est le syndrome des loges, il est important de déterminer les loges elles-mêmes. Il s’agit de compartiments musculaires entourés d’une membrane fibreuse peu ou pas du tout extensible appelée aponévrose. En cas d’effort intense sur certains muscles du corps, vous pourrez engendrer une élévation excessive de la pression intramusculaire dans une ou plusieurs loges. Par la suite, cela va entraîner une compression des vaisseaux sanguins et des nerfs qui le traversent, une diminution de la circulation sanguine et une augmentation de la douleur des fibres musculaires. Cela est ce qu’on appelle « le syndrome des loges ».

Les principales causes de cette affection

Il existe deux principales formes de syndrome des loges dont : la forme aigüe et la forme chronique. Pour chacune d’elle, les causes fréquentes de cette affection comprennent :

Le syndrome des loges aigu : il résulte d’un accident traumatique tel qu’une ;

  • fracture osseuse,
  • déchirure musculaire,
  • plâtre trop serré,
  • contusion sévère
  • blessure d’écrasement,
  • lésions de perfusion suite à une réparation vacuolaire. 

Le syndrome des loges chronique : il se manifeste en raison d’un développement rapide et anormal d’un muscle. Dans ce genre de cas, le syndrome des loges touche le plus souvent les mollets ainsi que les muscles de l’avant-bras.

Dans un cas rare, le syndrome des loges peut aussi être causé par :

  • la morsure de serpent,
  • les overdoses de drogues à l’héroïne ou cocaïne,
  • les brûlures,
  • les efforts physiques trop intenses
  • une pression prolongée sur un muscle.

Les symptômes du syndrome des loges

En cas de syndrome des loges chronique, l’affection se manifeste par une douleur intense au niveau du muscle atteint. Elle conduit ensuite à l’arrêt de l’activité physique, mais revient à la normale après la reprise.

Mais s’il se présente sous la forme aigüe, les principaux symptômes sont des douleurs intenses, voire insupportables, telle une crampe, avec des sensations de brûlure au niveau des loges. Si le syndrome des loges aigu n’est pas traité à temps, la douleur peut s’intensifier à chaque moindre effort. Pourtant, les antalgiques ne feront pas effet.  

Attention : en cas de gonflement et de durcissement du muscle ou de fourmillement et d’engourdissement de la partie concernée, vous devez vous rendre immédiatement chez un médecin du sport.

Les traitements du syndrome des loges 

En cas de syndrome des loges chronique, vous devez :

  • éviter de solliciter le muscle atteint,
  • cesser vos activités sportives jusqu’à disparition de la douleur et des troubles associés,
  • reprendre petit à petit et progressivement l’entraînement lorsque la douleur disparaît.

Dans le cas d’un syndrome des loges aigu, la seule solution possible est l’intervention chirurgicale appelée l’aponévrotomie. Cette dernière consiste à ouvrir les loges qui contiennent les muscles douloureux. Ensuite, le chirurgien abaisse la pression intramusculaire.

La chirurgie peut s’effectuer de deux manières :

  • Par la manière conventionnelle : en faisant deux incisions cutanées d’environ 5 cm au niveau des loges concernées,
  • sous arthroscopie : cette intervention est moins invasive et les cicatrices sont plus discrètes.

Des séances de rééducation chez le kinésithérapeute sont recommandées afin de récupérer rapidement ou quelques séances de marche tous les jours.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .