A la UneDiététiqueStreet Workout

Zoom sur le Chardon Marie

Le Chardon Marie est une plante traditionnellement utilisée pour traiter les problèmes liés aux troubles du foie. Il possède également d’autres vertus insoupçonnées comme son action bénéfique sur les crampes digestives ou encore le stress. Pour en savoir plus sur ses bienfaits et son utilisation, suivez le guide. 


Qu’est-ce que le Chardon Marie ? 

Également connu sous l’appellation « artichaut sauvage », le Chardon Marie est une plante bisannuelle appartenant à la famille des Astéracées. Elle se reconnait par ses feuilles épineuses et ses fleurs violettes. Elle pousse sur les sols incultes et arides qui profitent d’un ensoleillement optimal.

Le Chardon Marie a été utilisé depuis l’Antiquité pour soigner les maladies du foie et de la bile. Au XIXe siècle, les médecins américains l’avaient employé pour soigner les congestions du foie, les troubles menstruels et les varices. Les Européens l’utilisaient uniquement en cuisine. 

Les parties utilisées sont les feuilles qui renferment des principes actifs intéressants ainsi que ses fruits ou ses graines. 

Les effets bénéfiques du Chardon Marie sur la santé

Un puissant détoxifiant pour le foie

Comme susmentionné, le Chardon Marie est connu pour ses propriétés décongestionnantes du foie. Il contient, en effet, une substance appelée « silymarine » qui protège le foie. Il peut donc être utilisé pour traiter les maladies du foie comme l’hépatite, l’ictère ou jaunisse et la cirrhose. Il est également efficace contre les troubles de la vésicule biliaire en stimulant la sécrétion et la circulation de la bile. 

Le silymarine composant le Chardon Marie limite également la pénétration des substances toxiques dans le foie à cause de l’ingestion de poisons d’animaux, de toxines végétales, d’alcool et de médicaments. Cette plante agit également sur les cellules immunitaires présentes dans le foie en réduisant leurs actions inflammatoires.

Un allié efficace pour lutter contre l’acné

Dans certains cas, l’apparition d’acné est due à un engorgement du foie. Comme le Chardon Marie est un protecteur hépatique efficace, il est recommandé de faire un traitement de 21 jours pour permettre au foie de se régénérer. La peau reprendra alors son apparence normale. 

Le Chardon Marie est aussi utilisé pour augmenter la tension artérielle et stabiliser le taux de glycémie dans le sang. Il peut aussi soulager les troubles digestifs comme la dyspepsie. 

Comment utiliser le Chardon Marie ? 

Dans le cas d’un traitement d’une maladie hépatique, il est recommandé de prendre le Chardon Marie sous sa forme normalisée titrée entre 70 à 80 % de silymarine. La dose recommandée varie 140 à 210 mg par jour et divisés en 3 prises. Il faut également se conformer aux conseils d’utilisation du fabricant. Pour traiter une dyspepsie, l’idéal est de prendre cette plante en décoction. La teinture mère de Chardon Marie peut aussi être utilisée à raison de 1 à 2 ml par jour. 

Comme il s’agit d’un traitement à base de plante, la cure, sauf exception, dure toujours 21 jours. Pour un long traitement, une pause de 7 jours est requise avant de passer à la deuxième cure. Sa prise est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’hypertension ou ayant des calculs biliaires.