Actu MusicaleActualitésStreet N'Musique

Un travesti, candidat à l’Eurovision 2014 suscite la colère de certains pays participants



Ce n’est pas la première fois que certains pays osent porter à l’Eurovision des candidats hors des normes conventionnelles et formatées.



En 1998, Israël avait remporté l’Eurovision en présentant la transexuelle Dana International qui gagnera le concours avec son titre Diva. Bien des années après, un autre groupe fera la polémique, les métaleux finlandais de Lordi, vainqueur à leur tour avec le titre Hard Rock Hallelujah.

Cette année, l’Autriche va encore plus loin en présentant Conchita Wurst, un candidat travesti, barbu …et parfait sosie de Kim Kardashia (D’origine arménienne, cette animatrice et productrice d’émissions de télé réalité aux Etats-Unis, vient de célébrer son mariage à Paris avec le rappeur Kanye West), qui interprètera le titre Rise Like a Phoenix. Cette audace ne devrait pas déplaire au jury d’un Eurovision de plus en plus osé et pourtant, certains pays participants ont fait part de leur mécontentement.

Ainsi Russie en tête, l’Ukraine et la Biélorussie jugent ce choix d’un très mauvais goût, estimant qu’il s’agit d’une valorisation déplacée de l’homosexualité, une provocation de plus du monde occidental. En réaction, Copenhague a répliqué en annonçant une décision très gay friendly, le mariage de plusieurs couples de même sexe avant la finale du concours.

En participant à cette Eurovision 2014 qui aura lieu ce samedi 10 mai, Conchita Wurst alias Thomas Neuwirth pourrait donc devenir le nouveau porte étendard de la lutte contre l’homophobie, qui fait de plus en plus de victimes en Russie et dans certains pays de l’est.