lundi, mai 10, 2021
publi-redactionnelSOCIETE

Sinistre : Que faire en cas d’accident de voiture ?

Le sinistre désigne tous les événements couverts par une assurance. Dans le cas des assurances auto et moto, il s’agit de collisions, de vols, d’incendies, d’agressions et de tout autre accident de responsabilité civile, pour autant qu’ils soient couverts par la police. Mais, comment se déroule la procédure de déclenchement de l’assurance en cas d’accident avec le véhicule ?

Accident de voiture : que faire immédiatement ?


En cas d’accident de voiture, la première chose à faire est de rester vigilant, de faire attention avant de sortir du véhicule, de porter le gilet d’avertissement approprié et de s’assurer qu’il n’y a pas de blessures. Dans ce cas, demandez l’aide des services de secours, plus précisément du 118. Ne déplacez pas la personne blessée si elle est manifestement grave, sauf en cas de danger particulier comme, par exemple, celui d’un incendie au véhicule, et s’il porte un casque, ne l’enlevez pas du tout.
Dans le cas où personne n’a subi de dommage physique vous pouvez procéder à la sécurisation du site de l’accident. Allumez les feux de détresse et, si nécessaire, mettez le gilet réfléchissant. Sortez de la voiture et, si possible, placez le panneau d’avertissement triangulaire, qui doit être placé à au moins 50 mètres du véhicule, 100 sur l’autoroute. Par ailleurs, l’autre mesure à prendre en cas d’accident est d’appeler la police pour établir le rapport d’accident de la circulation. Ce document constitue la preuve légale de l’accident, indispensable en cas de poursuites judiciaires, ainsi qu’à présenter aux assureurs véhicules. Qu’il s’agisse d’un accident sans victimes ou avec victimes, il est important d’avoir un rapport de police. Ne t’enfuis jamais. Cela ne fera qu’empirer la situation.


Comment fonctionne l’indemnisation des dommages ?


Pour obtenir réparation du préjudice subi suite à un accident de voiture, il existe deux procédures différentes : la procédure ordinaire et celle de l’indemnisation directe.


1- Procédure de compensation directe


C’est la procédure la plus répandue. Vous pouvez l’activer, en contactant directement votre assureur :
● Si seulement deux impliqués dans l’accident, sont immatriculés et assurés;
● Si vous n’êtes pas responsable de l’accident ou si vous ne l’êtes que partiellement. Avec cette procédure, vous pouvez demander une compensation directe pour les dommages au véhicule et aux objets transportés et/ou pour des blessures mineures.
La procédure d’indemnisation directe est applicable même si sur l’un ou l’autre véhicule impliqué dans l’accident, sont présents en plus des conducteurs, d’autres personnes ayant

subi des blessures même graves. Elle ne s’applique cependant pas en cas de dommages physiques subis par des passants.


2- Procédure ordinaire


Dans les autres cas comme les accidents impliquant plus de 2 véhicules ou entraînant des blessures aux passants ou des blessures graves au conducteur, et accidents avec des véhicules immatriculés à l’étranger, vous devrez suivre la procédure ordinaire d’indemnisation. Il est donc nécessaire de faire une demande d’indemnisation auprès de l’entreprise responsable de l’accident.


Conditions pour offrir une compensation


Quelle que soit la procédure enclenchée, l’entreprise est tenue de faire une offre d’indemnisation dans un délai de 60 jours à compter de la date à laquelle elle a reçu la demande pour dommages matériels ou au véhicule et dans un délai de 90 jours pour dommages aux personnes. En cas de blessures corporelles, il faut savoir que 90 jours courent à compter de la date de présentation d’un certificat médical de guérison ou de stabilisation des séquelles.
Sur les sites Internet des compagnies d’assurance, vous pouvez trouver plus d’informations sur la façon de se déplacer en cas de sinistre ainsi que la liste des centres de règlement des sinistres qui composent le réseau périphérique des différentes compagnies.


Les Affranchis pour une nouvelle solution en cas d’accident de voiture


Si vous avez été impliqué dans un accident avec un autre véhicule et que vous pensez avoir raison, vous pouvez activer la procédure d’indemnisation directe avec ​Les Affranchis​. Son service d’assistance se chargera de l’ouverture du dossier et organisera la sortie d’un expert pour évaluer les dégâts et la dynamique de l’accident. A l’issue de cette phase, cette agence de gestion de sinistres vous fera une proposition de réparation totale ou partielle du préjudice subi.


Par ailleurs, en cas d’accident, il est bon de connaître vos devoirs et vos droits et ce qu’il faut faire pour obtenir une indemnisation. C’est pourquoi le concept des Affranchis, porté par Benjamin Labonne et Steve Saez, propose une solution innovante lors de sinistre corporel et l’auto. Mieux encore, même en cas de litige avec les assurances, cette première agence de gestion indépendante des assureurs se propose de défendre efficacement vos intérêts. Cerise sur le gâteau, aucune avance de frais n’est demandée et l’étude du dossier est toujours gratuite. Sa crédibilité est symbolisée par son but : ​obtenir la juste indemnisation de nos clients.​

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.