mardi, décembre 1, 2020
publi-redactionnelSOCIETEStreet N' Lifestyle

Quels sont les 3 critères à vérifier avant de vouloir céder des murs de boutique ?

céder des murs

A la fin de l’exercice d’une activité commerciale, un propriétaire de murs commerciaux en île-de-France a trois possibilités devant lui : 

  • La vente du fonds de commerce seul.
  • La vente du pas de porte.
  • La vente des murs libres.

Dans de nombreux cas, il est plus opportun de vendre les murs d’un commerce avec un occupant en place depuis de nombreuses années. Ensuite, vous pourrez penser au fonds de commerce (ou droit au bail). Pour autant, il reste difficile de se lancer dans une telle opération sans en maîtriser les principes de base. Aussi, dans un souci de réalisation d’une transition réussie, mieux vaut éviter les erreurs.

Mais alors, concrètement, quels sont les critères à vérifier avant de céder des murs de boutique en Ile-de-France ? Nous allons vous aider à y voir plus clair !

Estimation de la valeur des murs des boutiques à céder en île de France

La valeur vénale des murs commerciaux à céder en île-de-France se retrouve lourdement impactée par son statut : s’agit-il d’une boutique libre ou occupée ?

En d’autres termes, une bonne cessation de boutique peut être favorisée par :

  • Un locataire international.
  • Une enseigne connue
  • Un exploitant possédant une bonne cotation bancaire.

La durée du bail est alors un élément déterminent auquel il faut faire attention. En effet, plus une durée d’occupation est longue, plus la visibilité de l’acquéreur augmente en conséquence. A ce titre, un locataire en place depuis 10 ans sera considéré comme un bon investissement chez l’acquéreur. En particulier si celui-ci est un bon payeur. 

En île-de-France, céder une boutique ayant d’excellents critères en plus d’une bonne rentabilité se vendra plus de 16 fois le loyer annuel hors taxe. A l’inverse, des caractéristiques négatives, fera augmenter le facteur risque.

Par ailleurs, les caractéristiques techniques de la boutique en île-de-France ne sont pas en reste. Ces derniers influent également sur le prix de vente du local commercial en prenant en considération son niveau d’exploitation : 

  • L’état des vitrines.
  • La disposition des livraisons.
  • L’ouverture des portes : automatique ou manuelle.

Pour finir, la vérification de l’année de construction est de rigueur. C’est le meilleur moyen de procéder à la vérification du respect des conformités.

L’emplacement des murs boutiques à céder en île-de-France

L’emplacement de toute boutique commerciale reste le critère clé influençant toute activité commerciale. Ainsi, selon son emplacement en île-de-France, une boutique se doit d’être :

  • Facilement accessible aux clients.
  • Facilement visible aux clients.
  • Equipé de place de parking dans l’idéal.

Ajouté à cela, l’environnement entourant la boutique doit également être pris en considération : arrêt de transports en commun, écoles ou universités, habitat dense, pouvoir d’achat, hôpitaux, centre de loisirs, cinémas, …

Location de la boutique avant de la céder

La location d’une boutique à céder contribue à l’augmentation de son prix de vente. Cette augmentation est d’autant plus importante si le locataire possède une cotation bancaire de premier ordre ou encore si la durée du bail est maximale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.