lundi, mars 1, 2021
FitnessStreet Workout

Partez à la découverte du bosu

Outil d’entrainement physique, le bosu pour « BOthSide Up » offre une foule de possibilités pour tonifier les muscles du corps et travailler l’équilibre. Cet accessoire un peu particulier se retrouve dans les salles de sport et, de plus en plus, dans les cabinets de kiné où il est aujourd’hui incontournable pour les exercices de rééducation. Focus sur les avantages pratiques du bosu.

Le bosu : un accessoire innovant

Vous l’avez sûrement remarqué dans les magasins de sport et les émissions de remise en forme à la télé : le bosu, ce ballon d’exercice en forme de demi-cercle fait de nombreux adeptes parmi les férus de fitness. Cet accessoire pour le moins atypique est utilisé principalement par les kinés ou les entraineurs sportifs pour prévenir ou soulager les douleurs lombaires, travailler l’équilibre ou encore muscler l’abdomen du sujet.

Physiquement, le bosu possède deux faces : la face supérieure est formée d’un dôme en caoutchouc destiné à un certain nombre d’exercices en instabilité, tandis que la partie inférieure est une plateforme rigide. Selon sa conception originale, cet accessoire mesure 65 cm de diamètre pour la face supérieure et entre 20 et 25 cm de haut selon la pression de gonflage du dôme.

Dans le domaine sportif, le bosu est un outil de choix pour le renforcement musculaire, notamment les muscles profonds comme le transverse. La variété des exercices réalisables permet de l’utiliser lors des séances de fitness, de gym douces telles que le Pilates, ou encore de body fit. Facile à utiliser, il est également d’une efficacité remarquable pour le travail de l’équilibre et de la stabilité.

Parmi les exercices à faire avec le bosu :

  • les abdos ;
  • les pompes ;
  • les squats pour solliciter les muscles spinaux et les muscles abdominaux profonds.

Pourquoi s’entrainer avec un bosu ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais faire des exercices sur une surface instable constitue un excellent moyen de tonifier les muscles et les ligaments. Ainsi, dans une étude menée en 2004 sur des joueurs de football, il a été démontré que les entrainements sur un ballon d’équilibre permettaient de renforcer rapidement les chevilles des athlètes ayant souffert d’entorse.

Une autre étude, publiée dans The Journal of Strength and Conditioning Research, a par ailleurs mis en lumière le rôle important d’une surface instable dans le renforcement des articulations lors des exercices développés.

Quoi qu’il en soit, les possibilités pratiques offertes par le bosu ont fini de convaincre les inconditionnels du sport. Le bosu est d’ailleurs recommandé à toute personne, indépendamment de la condition physique, cherchant à atteindre un objectif de perte de poids, de renforcement musculaire ou bien dans le cadre d’un traitement des troubles fonctionnels du système musculo-squelettique.

Les avantages du bosu

Travailler avec un bosu présente de nombreux avantages. Cet équipement s’intègre facilement dans la quasi-totalité des branches sportives, que ce soit dans des disciplines de force comme la musculation, d’équilibre ou de souplesse. Le bosu est également un accessoire de choix pour les exercices de stimulation cardiaque et d’amélioration des réflexes.

Il n’est pas rare que le bosu soit recommandé pour développer les réflexes facteurs de stabilité et d’équilibre. Mais son plus grand intérêt réside dans sa faculté à soulager efficacement les douleurs lombaires, le fameux « mal du siècle » qui touche un nombre croissant d’individus.

Peu encombrant, vous pouvez facilement enchainer les exercices avec le bosu depuis votre terrasse ou votre chambre. Son prix, accessible à toutes les bourses, figure aussi parmi ses attraits. On peut travailler toutes les parties du corps avec un bosu :

  • l’abdomen ;
  • les genoux ;
  • le fessier ;
  • le mollet.

Il vous revient toutefois de moduler les exercices en fonction du but poursuivi.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .