lundi, mars 1, 2021
A la uneSPORTS

La polémique machiste autour des JO de Tokyo

JO de Tokyo

Comme si les perturbations liées à la pandémie n’étaient pas suffisantes pour les organisateurs des JO de Tokyo, Yoshiro Mori s’est permis le vilain plaisir de mettre encore plus d’huile sur le feu. Le président du Comité Olympique Japonais a tenu une série de phrases sexistes lors du conseil d’administration organisé le mercredi 3 février 2021. Cette polémique machiste autour de ces Jeux Olympiques s’est rapidement répandue dans la planète sport, non sans provoquer de multiples critiques et la démission de Yoshiro Mori.

“Les femmes parlent trop”

Les femmes parlent trop. Donc, si on augmente leur présence au comité de pilotage, les réunions risquent de devenir interminables”. C’est ce qu’a déclaré Yoshiro Mori, le président du Comité olympique japonais (JOC), lors d’une réunion en ligne tenue le mercredi 3 février avec une partie du conseil d’administration. En référence à la proposition du Comité d’inclure plus de femmes dans son administration, passant ainsi de 20 à 40%, l’ancien Premier ministre de 83 ans a répondu en soulignant que les “femmes parlent trop pendant les réunions”.

« Les réunions auxquelles participent trop de femmes durent généralement plus longtemps que nécessaire”, a-t-il expliqué avant de poursuivre qu’en “raison de leur fort sentiment de rivalité, si l’une lève la main pour parler alors toutes les autres voudront parler ». Pire, Yoshiro Mori a ajouté que « si vous augmentez le nombre de femmes, vous devrez en quelque sorte limiter le temps pendant lequel elles peuvent parler, sinon elles ne s’arrêteront jamais, ce qui est un problème ». Des propos qui ont déclenché une tempête médiatique. Beaucoup ont en effet souligné la gravité des propos de Mori, non seulement sur les réseaux sociaux, où sa démission a été fortement demandée, mais aussi au sein du Comité Olympique Japonais (JOC). 

Accablé par les critiques, Yoshiro Mori démissionne

Kaori Yamaguchi, membre du comité, a déclaré : «l’égalité des sexes et un plus grand respect des personnes handicapées sont des valeurs fondamentales pour les organisateurs des Jeux de Tokyo. Il est regrettable que le président du comité d’organisation fasse ces commentaires». «Ses propos sont contraires à l’esprit olympique, qui dénonce la discrimination et fait appel à l’amitié, à la solidarité et à l’égalité», a renchéri Renho, parlementaire japonais. 

Pire, un des sponsors de ces JO aurait convoqué une réunion de son conseil d’administration sur un éventuel retrait du soutien à la compétition, après les déclarations de Mori. Mais selon les dernières informations, ce sponsor aurait choisi de conserver le contrat en raison du travail qui a déjà été fait. Face à la pluie de critiques qui s’abattait sur lui, le président du Comité olympique japonais est intervenu pour s’excuser de ce qui avait été dit, définissant ses propos comme “inappropriés”. Et à ceux qui lui ont fait remarquer que beaucoup sur les réseaux sociaux demandent sa démission, à tel point que le hashtag « Mori, démission » est né sur Twitter au Japon, l’ancien premier ministre a répondu à Mainichi Shimbun que « si les demandes de démission devraient augmenter, je serai peut-être obligé de le faire« . Et il l’a vraiment fait ! 
Ma déclaration inappropriée a causé beaucoup de chaos. Je veux démissionner de mes fonctions de président à partir d’aujourd’hui« , a déclaré Yoshiro Mori ce vendredi 12 Février, lors d’une réunion du conseil exécutif des JO, convoquée pour discuter de ses commentaires. Il a dit que la chose la plus importante maintenant est que les Jeux olympiques de Tokyo soient un succès. Trêve de polémiques et place donc à la réussite du pari des JO au Japon du 23 juillet au 8 août 2021.

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .