samedi, décembre 4, 2021
A la unesportSPORTS

La 3D va-t-elle révolutionner la diffusion d’événements sportifs ?

L’éditeur Unity a dévoilé son projet Metacast dont l’ambition est de transformer la diffusion du sport grâce à la production de vidéos immersives en 3D et en temps réel.
 
Unity est un célèbre moteur de jeu multiplateforme. Déjà bien implanté dans le monde du jeu vidéo, l’éditeur s’oriente aujourd’hui vers la diffusion de compétitions sportives avec son projet Unity Metacast lancé le 5 octobre dernier.
 
Avec Metacast, Unity souhaite utiliser la vidéo volumétrique pour révolutionner le sport en direct en offrant aux diffuseurs l’opportunité de retransmettre les compétitions en direct en 3D et aux téléspectateurs d’être totalement immergés dans l’action en la visionnant sous n’importe quel angle.

C’est quoi la vidéo volumétrique ?

La vidéo 3D volumétrique englobe le processus de capture, de visualisation et d’interaction avec le monde réel. Cette technique fonctionne aussi bien avec des personnes en mouvement que des objets statiques. Elle transforme la réalité, jusqu’ici visible en 2D, en un univers en 3D pouvant être visionné sous n’importe quel angle à n’importe quel moment.
 
Pour assurer un rendu optimal et une qualité d’image en adéquation avec les standards actuels, le système est capable de capter plus de 5 millions de voxels par seconde grâce à des caméras qui scannent le corps humain et son environnement. Un voxel étant un pixel en 3 dimensions. Ce sont ces voxels qui, une fois traités, permettent de recréer la réalité en un univers virtuel 3D. Ce n’est pas de la vidéo. Ce sont des millions de points de données interconnectés et représentés en 3D.
 
Unity travaille déjà avec l’UFC, la plus grande ligue de MMA au monde, sur cette technologie. Mais l’éditeur possède également des démos pour des sports collectifs tels que le rugby et le basketball.

Quels avantages ? Pour qui ?

Le projet Metacast ouvre un univers de possibilités au niveau de la gestion, de la participation et de la consommation du sport.
 
Les premiers à en bénéficier seront les diffuseurs (en linéaire ou en OTT). Grâce à cette technologie, ils pourront offrir une expérience plus immersive à leurs utilisateurs en leur proposant des angles jamais vus, mais aussi des options de zoom pour profiter des moindres détails du jeu. Mais ils pourront aussi fournir de nouvelles données à leurs experts, consultants et commentateurs pour pousser l’analyse sportive encore plus loin.
 
Les seconds bénéficiaires sont les staffs sportifs et les athlètes. En disposant de plus de données concernant le mouvement, la position, le déplacement, ils pourront mieux comprendre et aborder les entraînements, l’analyse de la performance, mais aussi la prévention des blessures.
 
Enfin, le système doit également aider les ligues et fédérations au niveau de l’arbitrage. Avec des images d’une précision inégalée et un temps de réaction quasi instantané. Parfait pour accélérer le temps de jeu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dylan

Dylan

Rédacteur
Sportif et passionné d'audiovisuel, je m'informe de toutes les actualités et sorties qui pourraient vous intéresser. Notre magazine Street N' Sports est ambitieux et a pour objectif de se développer. Chaque jour je mène mes enquêtes pour dénicher les meilleures infos pour vous.