A la UneActualitésInterviewsInterviews

Interview : Najoua Belyzel

STREET N’ SPORTS : Bonjour Najoua, en quelques mots, pourrais-tu te présenter aux lecteurs de Street N’Sports ?
NAJOUA BELYZEL : Bonjour Je m’appelle Najoua Belyzel,  certains d’entre vous me connaissent à travers ma chanson Gabriel. Je suis auteure interprète. Je raconte des histoires en chanson et je viens de terminer d’enregistrer mon 3ème album.


SNS : Tu as rencontré Christophe Casanave, qui a travaillé pour Marc Lavoine, en répondant à une annonce pour un casting, pourrais-tu nous en dire un peu plus ?
NB : C’était en 2001, j’étudiais le Droit à la faculté de Nancy et parallèlement, j’écrivais des textes et me passionnais pour la Musique jusqu’au jour où j’ai séché un cours de droit constitutionnel pour répondre à une annonce que j’avais trouvé sur internet. Les choses se sont passées très vite. Je suis allée à Paris passer un casting de choriste que Christophe Casanave avait publié pour un projet de chanson pop electro. J’ai été sélectionnée et je n’ai jamais plus quitté Paris. Je m’y suis installée pour la Musique. C’est la rencontre qui a changé ma Vie.
Je précise qu’à cette époque Christophe Casanave ne travaillait pas encore avec Marc Lavoine, ce n’est qu’après notre premier succès « Tourne-toi Benoit  » qu’il travaillera avec lui

SNS : En quoi cette étape a changé ta vie ?
NB : Ma rencontre avec Christophe  a révélé tant de choses en Moi.
J’ai appris à m’ouvrir aux autres, j’ai appris à m’écouter et à me battre pour mes convictions et mes idées. J’ai appris un nouveau langage dont je me sers encore aujourd’hui.
De cette rencontre est née Najoua Belyzel et son Univers qui est le reflet de ce que je suis profondément, mais que je ne peux traduire qu’en Musique.

SNS : Comment s’est passée ta rencontre avec Marc Lavoine ?
NB : Ma rencontre avec Marc Lavoine s’est faite de manière très naturelle, c’est une très belle personne, qui vous donne envie d’aimer son prochain. Il sait parler d’Amour. Mais cette rencontre n’a été possible qu’après que Christophe Casanave lui ait composé la chanson « Toi mon Amour « qu’il avait d’ailleurs écrit pour Moi.

SNS : Parmi tous tes titres, y en a-t-il un ou plusieurs qui te tiennent particulièrement à cœur ?
NB : J’aime chacune des chansons que j’ai écrites, elles sont toutes liées par l’émotion et par le temps.
Bien entendu, « Gabriel » est la première chanson à laquelle je tiens, elle est magique. Il y a aussi « Rentrez aux USA » et « Je ferme les yeux ».
Dans mon 1er album, je pense à « la Bienvenue » et à la chanson « Viola  » de mon 2ème album.

SNS : Avec quels artistes aimerais-tu collaborer ?
NB : J’aime beaucoup Stromae.

SNS : En ce moment, tu écoutes quoi ?
NB :

SNS : Dans tes différentes chansons, tu as abordé des thèmes sérieux comme la bisexualité, la guerre en Irak, les abus sexuels ou la schizophrénie, te qualifierais-tu comme une artiste engagée ?
NB : Peut-être …  mes textes sont engagés sur des thèmes très forts, et je suis profondément touchée dans et pour tout ce que j’écris, alors oui peut être que je le suis.

SNS : Ton dernier titre parle des enfants disparus, tu sembles particulièrement active dans ce domaine. Pourquoi avoir choisi ce type d’action associative ?
NB : J’ai simplement suivi mon instinct. J’ai écrit « Que sont-ils Devenus » avec Christophe Casanave qui est tout comme moi d’une très forte sensibilité, et nous avons essayé de traduire en musique, notre émotion sur ce sujet très grave.
Nous avons ensemble tenu à rencontrer l’association 116000 disparus pour leur apporter notre soutien mais aussi comprendre leur combat au quotidien. Depuis ce jour, « Que sont-ils devenus? » est la chanson la plus réaliste que j’ai écrit, elle est un appel à la vie.

SNS : D’où t’es venue l’idée du clip faisant référence à un célèbre conte de Perrault ?
NB : Très naturellement. Je cherchais des idées, des images qui pourraient illustrer la chanson sans que ce soit trop malheureux à regarder. J’ai choisi quelque chose de naïf et pouvant donner lieu à de multiples interprétations. Rien de mieux que les contes pour enfants, tels que ceux de Charles Perrault, des frères Grimm. J’aime le rouge, c’est une couleur qui rappelle l’amour et la passion, et en même temps, la violence et le sang.

SNS : Tu es originaire de Lorraine, vis tu toujours là-bas ?
NB : Je suis née à Nancy mais je vis à Paris.

SNS : Quel est l’accueil de ton public dans ta région ?
NB : Toujours chaleureux … et j’en suis heureuse.

SNS : Quels sont tes futurs projets ?
NB : La sortie de mon 3ème album est prévue pour le Printemps 2015. J’ai même écrit des chansons pour mon 4ème album pour ne pas être en retard cette fois-ci (rires).

SNS : As-tu des scènes de prévues prochainement ?
NB : Je me prépare pour de futurs concerts très bientôt, j’espère que vous serez là.

SNS : Un dernier mot pour tes fans et les lecteurs ?
NB : Je remercie les lecteurs de Street´N Sports et je vous embrasse.
Je vous souhaite plein de bonheur, et une très belle année 2015 !


pub