dimanche, avril 18, 2021
Jeux VidéoStreet N' Geek

Blizzard : La fin de l’éditeur-bunker

Blizzard

Pour tous les fans de Blizzard, le temps est une notion extrêmement relative. Il a fallu attendre 12 ans entre « Diablo 2 » et « Diablo 3 » et 12 ans pour voir apparaitre « Starcraft II ». Mais dans les deux cas, chaque sortie est automatiquement liée à un succès planétaire tant l’attente est forte et chaque jeu estampillé Blizzard Entertainment est synonyme d’une finition que très peu de studios peuvent se vanter d’atteindre dans l’industrie du jeu vidéo.

Bien que ce succès soit lié à des franchises déjà existantes, Blizzard a aussi réussi  à proposer une expérience de jeu rajeunie et en constante évolution, en adaptant son interface Battle.net à chaque saga afin de proposer une expérience à la fois globale et unique à chaque jeu.

Avec le lancement de « Hearthsone » et plus récemment de « Heroes of Storm », le studio américain s’est positionné sur des genres en pleine expansion mais sans jamais sortir de sa zone de confort … jusqu’à cette annonce le 7 novembre 2014. En effet, à cette date, Blizzard en a surpris plus d’un en diffusant à la Blizzcon, le premier trailer de sa nouvelle licence intitulée « Overwatch », un FPS se déroulant dans un univers futuriste et qui tente de marcher sur les plates-bandes de « Team Fortress 2 », avec un style se rapprochant du Disney « Big Hero 6 ».

Alors que Blizzard commençait  en 2013 son lent travail de communication sur « Project Titan », un jeu censé affirmer à nouveau le règne de Blizzard sur le monde du MMO, le projet fut rebooté la même année puis annulé en 2014. Projet bien trop ambitieux, l’inspiration n’était pas suffisante pour proposer une expérience qui allait au-delà de « World of Warcraft ». Après plusieurs mois, Blizzard présentait finalement « Overwatch », le jeu qui allait surgir des cendres de ce développement.

Il s’agit d’un tour de force impressionnant surtout lorsque l’on sait à quel point, les cycles de développement sont longs chez Blizzard, et surtout une manœuvre habile car le studio a réussi à recycler un échec ambitieux en un prochain succès sur un genre peu exploité. Il faut bien l’avouer, il n’y a pas de jeu qui puisse rentrer réellement en concurrence avec « Team Fortress II » dans le domaine du free to play.

Mais que réserve Blizzard à ses fans avec cette nouvelle licence ? Pour le moment, le jeu est loin d’être terminé bien qu’il ne soit plus en pré-production. De nombreuses vidéos ont été publiées pour présenter les héros et leurs diverses compétences en jeu, des maps et des mods de jeu ont été aussi dévoilés, mais le modèle économique reste un des mystères entourant la nouvelle licence.

Et à en croire Jeff Kaplan (game director sur « Overwatch »), l’accent sera mis sur la customisation des héros. Comme il le dit lui-même, « Nous ne croyons pas trop à la customisation de compétences pour ce jeu. Si on prend l’exemple de Reaper, il a une forme fantomatique que nous n’aimerions pas trop voir remplacer par un grappin, un dash ou quoi que ce soit d’autre. En revanche, nous aimons bien la customisation esthétique comme vous avez pu en être témoin avec nos autres titres. Vous pouvez probablement vous attendre à quelque chose sur ce plan-là. »

Bien que rien n’ait été dévoilé pour le moment, le jeu s’orientera certainement vers l’e-sport comme c’est le cas avec une majorité de jeux Blizzard tout en évitant l’élitisme dont souffrent certains titres comme « Starcraft II ».  Blizzard ne rééditera pas les mêmes erreurs et promet un jeu accessible pour les puristes comme pour les novices du FPS. Mais de tous les aspects sur ce jeu et ses perspectives futures, c’est certainement le monde crée pour « Overwatch » qui intéresse le plus. Après cinq années de développement, Blizzard a de quoi proposer un contenu de taille pour ses joueurs … au point de devenir le digne successeur de « World of Warcraft » ? C’est une idée envisageable tant Blizzard souhaite faire d’« Overwatch », une licence phare comme « Diablo », « Starcraft » ou encore « Warcraft ».

Pour ceux qui seraient tentés par l’expérience, les inscriptions sont ouvertes pour la prochaine beta à l’adresse suivante : http://eu.battle.net/overwatch/fr/ !

728x90-reduction

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simon Dubournet
Passionné de voyages et de jeux vidéo, il suit assidument toute l’actualité qui tourne autour de ces deux sujets. Possède une licence professionnelle dans la rédaction web en poche. Découvre véritablement le jeu PC avec Baldur’s Gate puis Unreal Tournament, il attend d’ailleurs avec impatience le prochain volet de cette saga. Très éclectique lorsque l’on parle de musique, il avoue néanmoins avoir un faible pour le métal, ayant participé plusieurs fois à des hellfests et autres concerts du même genre. Suit l’actu longboard et des sports urbains de manière générale, en regardant les dernières vidéos de teams internationales ou faisant la promotion de nouveaux matériels.