Actu MusicaleStreet N'Musique

Réédition de l’album de 1974 Giant + Guitar

Wewantsounds est heureux d’annoncer la réédition de l’album d’Omar KhorshidGiant + Guitar, initialement sorti en 1974 sur le label Voice of Lebanon au Liban et enregistré au Studio Polysound à Beyrouth. Faisant la part belle à la guitare électrique de Khorshid, l’album mélange des mélodies Orientales à des arrangements hypnotiques mêlant tradition et pop. L’album a été remasterisé et ressort sous sa pochette d’origine avec un encart de 2 pages contenant des notes de pochette par le DJ Ernesto Chahoud. La série de rééditions de musique arabe de Wewantsounds est supervisée par Mario Choueiry de l’Institut du Monde Arabe à Paris.


La vie d’Omar Khorshid, même si elle fut courte (il meurt à 36 ans dans un accident de la route en 1981), a été extraordinaire. Doté d’un grand talent pour la musique, le musicien égyptien devient dans les années 60 l’un des principaux guitaristes du monde arabe et accompagne les plus grandes stars de l’époque, Oum KalthoumAbdel Halim Hafez et Farid El Atrache parmi d’autres. Pour éviter les troubles politiques de l’époque en Égypte et réaliser ses ambitions artistiques, Khorshid s’installe à Beyrouth au Liban en 1973 et commence à enregistrer une série de superbes albums expérimentant avec la musique orientale.

Il enregistre pour plusieurs labels dont Voice of Lebanon, l’un des labels libanais phares de l’époque, et sort l’album Giant + Guitar pour celui-ci en 1974. L’album rencontre un vif succès dans le monde arabe, grâce notamment à un son ample, enregistré dans le studio Polysound par l’ingénieur du son Nabil Moumtaz, une référence sur la scène orientale.

La pochette montre Khorshid sur sa moto dans une rue animée de Hamra, l’un des quartiers les plus populaires de Beyrouth où il jouait la nuit, dans les clubs du quartier (L’album est également sorti à l’international sous le titre Rhythms from the Orient avec une pochette différente).

La musique de Khorshid est à la fois audacieuse et accessible, mettant en relief le son de guitare unique du musicien, accompagné ici par formation réduite mélangeant des arrangements traditionnels et modernes. Le morceau d’ouverture, ‘Rakset El Fadaa’, composé par le musicien libanais Nour Al Mallah, est un parfait exemple du talent de Khorshid. Commençant par une longue intro hypnotique à la guitare, il attaque ensuite la mélodie, accompagné d’un orgue groovy, de percussions orientales et les touches psychédéliques d’un synthétiseur première génération.

L’album continue sur sa lancée, comme le montre l’interprétation du standard de Mohamed Abdel Wahab « Leilet Hob » popularisé par Oum Kalthoum, qui voit Khorshid et ses musiciens changer de rythme plusieurs fois sur les huit minutes du titre. Un autre sommet de l’album est sans aucun doute la propre composition de Khorshid, ‘Taqassim Sanat Alfein’, une longue improvisation à la guitare accompagnée de quelques touches de synthé.

Gorgé d’innovations sonores, Giant + Guitar a repoussé les limites de la musique orientale dans les années 70. Il a gagné en stature au fil des décennies et est devenu un LP très recherché de nombreux DJ et collectionneurs du monde entier. Un album clé de la musique Orientale que Wewantsounds est heureux de ressortir pour la première fois depuis les années 70.