(Le fitness est essentiel pour garder votre cerveau frais.Image<<< par Jonathan Borba CC0)

“Mens sana in corpore sano”. Cette citation latine issue de l’œuvre poétique Satires de l’auteur romain Juvénal est toujours aussi vraie près de 2000 ans plus tard. En effet, la traduction littérale est la suivante : un esprit sain dans un corps sain. Agir sur votre corps aura des bénéfices sur votre cerveau et votre mental.

C’est pour cela que de nombreux professionnels de disciplines intellectuelles ont recours à des sessions de fitness ou de cardio afin d’améliorer leurs performances cognitives. Mais ce type d’activités n’est pas uniquement bénéfique pour les seuls athlètes cérébraux, mais également pour les passionnés et joueurs d’échecs, d’eSport ou de poker par exemple.

Les bénéfices du fitness et du sport

(L’un des bénéfices d’une pratique sportive sur le cerveau est la croissance neuronale. Par Josh Riemer, CC0)

Pratiquer une activité physique va bien évidemment agir sur votre corps. Certaines activités physiques insistent sur la perte de poids avec un nombre de calories perdues qui sera différent. Vous pouvez également rechercher à renforcer votre musculature afin de limiter les risques de blessures.

Certains effets moins visibles sont tout aussi importants : amélioration de vos capacités cardio-vasculaire pour diminuer la potentialité d’un AVC ou encore la baisse de l’hypertension et du taux de cholestérol.

Mais si les passionnés de disciplines intellectuelles ont tout intérêt à faire entrer le fitness ou une activité sportive dans leur quotidien, c’est grâce à d’autres avantages. Le plus important est la diminution du stress qui va avoir deux principales conséquences : un meilleur sommeil et un mental boosté. Essentiel pour des professionnels qui enchaînent des parties pendant de longues heures mais aussi à votre humble niveau pour tirer le meilleur parti de votre cerveau. 

De nombreuses études ont également trouvé une corrélation entre activité physique et amélioration de certaines capacités cognitives. Ainsi, la mémoire, la créativité ou la croissance neuronale sont maximisées.

Suivez l’exemple des professionnels

Si l’histoire retient souvent des échecs le mythique match qui a opposé un ordinateur au champion du monde, en faisant ainsi une discipline basée uniquement sur le calcul, la vérité est tout autre. D’autres facteurs vont influencer la victoire d’un joueur :

La créativité et la capacité à sortir des schémas traditionnels.
L’ascendant mental au cours d’une partie suite à un coup important.
L’historique entre les deux adversaires qui peut donner un avantage psychologique.
La fatigue qui peut tout simplement altérer la précision et cesfameux calculs.

C’est pour cela que l’énorme majorité des joueurs professionnels d’échecs ont inséré une bonne dose de sport dans leur préparation quotidienne. C’est notamment le cas de Maxime Vachier-Lagrave qui court plusieurs fois par semaine dans ce sens.

Le constat est le même pour d’autres secteurs. Citons par exemple celui des jeux vidéo compétitifs en ligne comme League Of Legends, Counter-Strike Global Offensive ou même Rocket League. Les meilleures teams eSport comme Vitality ou Astralis font toutes appel à un coach sportif à temps plein afin de travailler l’aspect physique pour améliorer leurs performances derrière leurs écrans.

Quelques conseils en termes d’exercices

Mais alors, comment s’y prendre ? Il faut tout d’abord établir vos objectifs qu’ils soient mentaux (stress, sommeil) et physiques (poids, renforcement). Se sentir bien dans son corps même si ce n’est que visuellement aura dans tous les cas un effet positif sur votre esprit.

Ensuite il existe des programmes adaptés selon vos objectifs. Si vous préférez agir en complète autonomie, la meilleure solution pourrait être de commencer par du cardio-training. Course à pied, vélo elliptique, vélo sur route, natation ou rameur, à vous de choisir. Vous pouvez en faire seul ou accompagné, en intérieur ou en extérieur, sur quelques minutes ou plus longtemps, et surtout varier les plaisirs en changeant de discipline et d’environnement. 

Si le stress est l’un de vos principaux problèmes, vous pourrez également opter pour des sports qui vont vous permettre de l’évacuer. La boxe et les sports de combat sont parfaits pour cela tout comme les disciplines à haute intensité (squash par exemple).

Vous l’avez compris, le choix vous appartient en respect de vos objectifs initiaux. Mais sachez que dans tous les cas, ces activités physiques seront bénéfiques pour votre cerveau sous condition de respecter vos limites.