dimanche, avril 18, 2021
Jeux VidéoStreet N' Geek

« Metal Gear V The Phantom Pain », le jeu de 2015 ?

Metal Gear

80 Millions de dollars, cela représente une somme conséquente au point qu’il s’agirait d’un point d’un désaccord entre Konami et le grand Hidéo Kojima, mais c’est pourtant ce que la société japonaise de développement et d’édition de jeux vidéo a dû sortir pour que le nouvel opus de la série Métal Gear voit le jour.

Date : 1984

Notre nom : «Big Boss », alias « Venom Snake »

Notre mission: Contrer l’armée privée américaine Cipher.

Notre théâtre d’opérations : Afghanistan

Des cinématiques de dix minutes dignes d’un film, un scénario qu’on pourrait voir à Hollywood, pas de doute, nous sommes bien dans la bonne série.

Que vous connaissiez MGS ou pas, si vous aimez les jeux d’infiltration et d’action alors ce nouvel épisode de Metal Gear est fait pour vous. Doté d’un open world qui n’a pas à rougir en comparaison d’un « Red Dead Redemption », vous prendrez plaisir à en faire le tour pour avancer dans l’histoire, récolter des ressources ou simplement explorer.

Et si vous êtes un habitué de la licence, ne vous inquiétez pas, pour échapper à vos ennemies en vous cachant et passer le temps, vous pourrez vapoter … et oui ça c’est de la grande technologie !

Si tuer un homme avec un sniper est simple, le maitriser et l’enrôler dans votre armée est une tout autre affaire sauf si vous disposez du système de ballon d’extraction Fulton, tout devient alors beaucoup plus facile.

Si vous ne comprenez pas la phrase ci-dessus, c’est que vous n’avez pas encore joué à ce nouvel épisode de MGS, mais sachez qu’une nouvelle arme, un ballon météo, vous permettra d’extraire les soldats ennemies afin qu’ils viennent augmenter vos rangs.

En bref, cet opus qui ravira aussi  bien les fans que les néophytes, est parvenu à convaincre nos attentes.

728x90-reduction

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Kévin Mountain
Spécialiste des jeux vidéo – Ouvert à de nombreux genres, avec un faible pour le rétro et les jeux de Gestion – Découvre les consoles avec la Sega Saturn et la Playstation, première du nom, puis, à partir de 1997, passe par toutes les plateformes de Microsoft, Sony et Nintendo avant de se diriger vers le PC et les nouvelles technologies – Amateur de compétitions et surtout de « League Of Legends », aime regarder les grands rassemblements internationaux et nationaux – Passionné de musique et surtout de culture hip hop, animateur depuis quatre ans d’ « Original Hip Hop », une émission de radio sur Radio Campus.