vendredi, septembre 24, 2021
A la uneSOCIETEStreet N' Lifestyle

Les salles de Fitness vont-elles survivre au Pass sanitaire ?

Le pass sanitaire est un document numérique ou sur papier attestant qu’une personne ne risque pas de contaminer la COVID-19. Cette mesure a été instaurée par les autorités depuis le 21 juillet dernier. C’est une décision prise afin de limiter la propagation du virus. Les salles de Fitness sont touchées par cette mesure, mais vont-elles se ranger au règlement ?

Une perte considérable des abonnés

Cette décision est mal digérée par les gérants de salle de Fitness. Selon eux, cette règle ne fera qu’engendrer des pertes économiques. Depuis l’annonce de cette nouvelle mesure, jusqu’à 20 abonnés appellent quotidiennement pour une annulation ou un gel d’abonnement. La majorité des clients ne sont pas contents et le déficit peut atteindre le million d’euros cette année, car les salles doivent payer quand même les charges fixes. Les gérants de salle de Fitness affirment qu’ils ont la volonté de suivre la nouvelle mesure, mais ils se retrouvent confrontés à la colère et à l’incompréhension des adhérents. 

La grogne au niveau des adhérents

Du côté des adhérents, le ton hausse. Il n’est plus rare en ce moment de voir des clients s’énerver dans les salles de sport à cause de cette mesure. Il y en a même qui en arrive jusqu’aux insultes et aux menaces. Selon une étude réalisée par 1700 clubs en France, 20 % des gérants auraient été victimes de propos insultants de la part des adhérents. Ce qui est certain, c’est que cette nouvelle mesure ne passe pas comme une lettre à la poste. Les abonnés sont choqués et ne comprennent pas le sens de ce règlement. 

La crainte chez les salariés

Suite aux menaces et aux insultes perpétrées par les abonnés, le personnel des salles de Fitness a peur. En effet, en moins d’une semaine, plusieurs agressions ont eu lieu. À part la peur de perdre leur travail, ils ont surtout peur de prendre des coups juste pour le fait de ne pas laisser entrer un membre qui ne présente pas son pass sanitaire. Bien que des plaintes aient été déposées auprès des autorités, de nouveaux membres en colère se présentent dans la salle. Les salariés et les responsables ne savent plus sur quels pieds danser. D’un côté, il y a la crainte des sanctions prévues pour la non-observation de la loi et de l’autre côté, il y a la peur de voir leur business coulé. Pour les salles de Fitness, c’est un véritable dilemme qui se présente à eux. 

Une grosse claque pour les salles de Fitness

À cause de l’épidémie du coronavirus et les confinements successifs, plusieurs salles de Fitness ont été obligées de rendre les clés sous la porte. Lors de l’annonce de la levée des restrictions sanitaires, ils ont pensé que ce cauchemar allait enfin prendre fin. Cependant, l’obligation de la présentation du pass sanitaire a été reçue par les gérants de salle de sport comme une foudre. Malgré tout le bruit que crée cette nouvelle mesure, de nombreux patrons de salle de Fitness affirment que si l’application de cette mesure reste encore floue, ils continueront à laisser entrer les abonnés sans pass ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .