dimanche, juin 20, 2021
A la unesportSPORTS

Les bienfaits de la course à pied sur votre cerveau

Il en va sans dire que la course à pied est l’une des activités sportives les plus pratiquées. Elle ne se limite pas aux sportifs de haut niveau, car les amateurs tout comme les seniors s’y mettent tous. S’il est connu que la course à pied aide à affiner le corps, sachez également qu’elle apporte de nombreux bienfaits sur votre cerveau.

Entraînement du cerveau

De la même manière que la course à pied entraîne le corps, elle entraîne également le cerveau. Durant une séance de running, vous apprenez à vous concentrer pour surmonter la fatigue et les obstacles. Persévérer pour réaliser un entraînement intensif vous aidera aussi à ne pas abandonner dans d’autres domaines de votre vie privée ou professionnelle.

Amélioration de la créativité

Des chercheurs de l’université de l’Illinois ont prouvé que le running optimise la capacité de raisonnement. La National Taiwan Sport University a aussi mené une étude démontrant que la performance cognitive est optimale après une activité physique modérée (30 minutes). Cela dit que le running vous sera d’une aide précieuse pour amorcer votre pensée créative. N’hésitez donc pas à prendre le temps de courir avant une réunion ou avant d’aller au travail.

Lutte contre la dépression

Des psychologues de Harvard ont mené des études qui ont indiqué que l’effort physique aide les gens à réguler leurs émotions tout en contrant la tristesse. Lorsque vous courrez, l’hormone du stress (le cortisol) diminue. Par contre, les substances de bien-être, comme l’endorphine et la sérotonine augmentent.

L’université de Munich a aussi effectué des recherches qui leur a permis de constater que plus un sujet avant des endorphines son cerveau et son sang, plus il était heureux.

On peut donc associer la course à pied comme une activité qui vous rend heureux et de bonne humeur. 

Réduit l’appétit et l’addiction

Pour perdre du poids, il faut avoir le mental pour résister à certaines nourritures et au grignotage. Des études ont alors montré que faire du running à forte chaleur réduit plus facilement l’appétit. Le running permet également de réduire la production de l’hormone de la faim, connu sous le nom de ghréline.

Par ailleurs, la course à pied s’inscrit comme une méthode pour contrer une addiction au tabac, à l’alcool, etc. En effet, des chercheurs de l’Université de Plymouth (Angleterre) ont découvert qu’après un running les zones du cerveau associé à l’addiction sont moins actives.

Muscle le cerveau

Quand vous courez, vous entretenez votre matière grise tout en développant un nouveau tissu cérébral. En effet, le running permet de développer de nouveaux vaisseaux sanguins et de nouvelles cellules nerveuses.

Entretenir le cerveau

Préserver une bonne condition physique est indispensable pour avoir un cerveau en bonne santé. Des chercheurs américains ont d’ailleurs trouvé que courir rapidement pendant 30 minutes améliorer l’attention et le traitement de l’information sur le long terme.

Compte tenu de ses nombreux avantages, pensez à faire de la course à pied régulièrement. Vous pourrez courir 3 fois par semaine, à raison de 30 minutes par séance. 

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Flavien Chauvin
CEO de Street’N sports, Coach sportif expert, Praticien en Hypnose, Flavien est passionné par le bien-être : « un esprit saint dans un corps saint » résume sa personnalité. Au travers du webzine Street’N Sports il nous propose un mix d’actualités sportives et de conseils pour rester en forme.